Dolomites

Les Dolomites méritent bien une page pour montrer la variété des paysages que l’on peut rencontrer. Elles constituent un massif de montagnes des Alpes Orientales italiennes proche de l’Autriche. Leur nom vient du géologue français Déodat de DOLOMIEU (1750-1801) qui fut le premier à analyser en 1795 le type de roches prédominant dans la région : il s’agit d’une roche calcaire composée de carbonate double de calcium et de magnésium. les roches ont subi d’incessantes actions désagrégeantes d’agents atmosphériques qui les ont érodés à la verticale (spécifique de cette roche) modelant des formes fantastiques de tours, clochers, flèches, blocs etc… Ce sont des groupes de montagnes isolées au cœur des Alpes du Trentin, du haut-Adige et de la région de Belluno.

Aperçu d'un paysage des Dolomites

Aperçu d’un paysage des Dolomites

 

vue des Dolomites

vue des Dolomites

 

vue des Dolomites

vue des Dolomites


vue des Dolomites depuis le refuge Schatzerhutte

vue des Dolomites depuis le refuge Schatzerhutte

Le VAL DI FASSA une des principales vallées des Dolomites est traversée par l’Avisio, un affluent de l’Adige (fleuve traversant le site). Elle est entourée par quelques uns des plus hauts sommets :

- au sud la Marmolada 3342 mètres le seul avec un glacier permanent.

Marmolada

Marmolada

La Marmolada

La Marmolada

- le Sassolongo au Nord en allemand (Langkofel pierre longue ) avec une altitude de 3181 mètres. C’est une montagne complexe aux versants élevés avec de nombreux sommets secondaires.

Punta Grohmann à G Cinque Dita  Spacce à D

Punta Grohmann à G
Cinque Dita
Spacce à D

 

Sassolongo

Sassolongo

Le VAL GARDENA plus au Nord est une très belle vallée envahie par les touristes. On y parle encore une langue née sous l’occupation romaine : le rhéto-romain ou ladin (30 000 personnes). D’ailleurs les panneaux portent les inscriptions en 3 langues et dans l’ordre : ladin, allemand puis italien. Avec le Val de Fassa, le Val Badia et le Livinnalongo, elle fait partie des quatre vallées ladines. Les artisans de la vallée se consacrent depuis longtemps au cours de l’hiver surtout à la sculpture sur bois comme le montrent les nombreux jolis magasins des villages célèbres comme Ortisei (Sankt Ulrich).

Vue d'Ortisei

Vue d’Ortisei

 

statue d'un artisan du bois

statue d’un artisan du bois

Statue moderne en bois

Statue moderne en bois

 

oeuvre 1  : des chèvres s'abreuvant

oeuvre 1 : des chèvres s’abreuvant

oeuvre 2 : l'arroseur de fleur en fontaine

oeuvre 2 : l’arroseur de fleur en fontaine

Plus au nord dans LE VAL PUSTERIA ou Pustertal est fermée par les Dolomites au sud et les Alpes centrales au Nord.
Au confluent du Rienza et de l’Isarco, Bressanone (Brixen) est une gracieuse petite ville typiquement tyrolienne, qui a une climat sec et vivifiant avec un exceptionnel ensoleillement.
Conquise par les Romains, siège d’un prince-évêque de 1027 à 1803, domaine bavarois de 1806 à 1813 puis autrichien jusqu’en 1919, date où elle devint ville italienne. La ville témoigne de l’histoire des Dolomites.
On peut y admirer le Duomo, basilique et cathédrale baroque et romane avec deux clochers. La première église a été détruite en 1174. Elle fut reconstruite en style roman avec 3 nefs, 3 absides, 2 clochers et une crypte puis en style baroque de 17445 à 1754.
Depuis 2002 la cathédrale et la cloche ont un toit en 85 000 tuiles en émail.

Le Rienza rejoint l'Isarco

Le Rienza rejoint l’Isarco

 

Duomo de Bressanone

Duomo de Bressanone

 

Intérieur du Duomo

Intérieur du Duomo

A 3 km au nord de Bressannone se trouve l’abbaye de Novacella/Neustift fondée en 1142 par l’évêque deBressannone, Hartmann. Elle est régie par la règle des moines réguliers augustins.
Dans la cour intérieure, on peut voir le puits des Merveilles, orné de peintures représentant les 8 Merveilles du monde dont l’abbaye, évidemment!

cour intérieure et puits des 8 Merveille

cour intérieure et puits des 8 Merveille

 

Détail du puits des Merveilles

Détail du puits des Merveilles

L’église de style baroque bavarois surprend par la richesse de son décor. Le cloître roman est décoré de fresques recouvertes par de peinture à la chaux pendant une épidémie de peste.
La bibliothèque enfin possède des livres pesant très lourds 40 kg avec de magnifiques enluminures.

Intérieur de l'abbaye

Intérieur de l’abbaye

Brunico une petite ville médiévale fondé par un prince-évêque Bruno von Kirchberg qui s’y fit construire un château.
Les lacs dans les Dolomites sont nombreux mais le plus beau est sans conteste le lac de Braies/Pregserwildsee.
A 1495 m d’altitude, ce lac semblable à une tache aux couleurs changeantes surtout le vert dans lequel se reflète la Croda del becco, mérite le détour. Une promenade permet d’en faire le tour en 1 bonne heure surtout avec les arrêts photos.

Lac de Braies avec au fond le Croda del Beco

Lac de Braies avec au fond le Croda del Beco

 

Reflet dans le lac

Reflet dans le lac

 

autre vue du lac

autre vue du lac

Autour du lac, une belle forêt de mélèzes renforce le sentiment de calme et de sérénité. Ces arbres atteignent une hauteur de 20-45 m et au contraire des sapins, épicéas perdent leurs aiguilles en automne et en hiver.

Très belle forêt entourant le lac

Très belle forêt entourant le lac

Le lac de Misurina plus à l’Est, situé à 1758 m d’altitude au milieu des sapinières constituent un excellent point de départ pour atteindre les montagnes qui l’entourent, des Tre Cime di Lavaredo au Cristallo. la beauté extraordinaire de son paysage a fait sa renommée. c’est le plus grand lac du Cadore; Il est est relié à la ville de Cortina d’Ampezzo par une route panoramique.

Lac de Misurina

Lac de Misurina

 

Lac Misurina entouré de massifs

Lac Misurina entouré de massifs

Depuis toujours les Tre Cime de Lavaredo, le symbole du Haut Val Pusteria et des Dolomites exercent une fascination certaine et attirent depuis toujours des alpinistes et des randonneurs du monde entier. Isolés des autres montagnes, elle sont l’emblème des Dolomites. Elles sont appelées : Cima Ovest, Cima Grande au centre et Cima Piccola à droite sur la photo.

Vue des Tre Cime

Vue des Tre Cime

Monte Cristallo

Monte Cristallo

Le lac de Caldaro situé bien à l’Ouest constitue un petit coin de paradis avec sa petite plage tranquille entouré par les vignes et les vergers de pommiers.

vue du lac de caldero

vue du lac de caldero

 

vue des vignes

vue des vignes

Notre lieu de résidence dans les Dolomites se trouve à Méranza, charmant village situé à 1400 m d’altitude avec plusieurs hôtels gérés chacun par une famille depuis plusieurs générations.

maison à Méranza

maison à Méranza

 

Vue de la vallée du Rianza

Vue de la vallée du Rianza

 

Lever de soleil sur la vallée

Lever de soleil sur la vallée

Après une pluie passagère, on a pu admirer une très bel arc en ciel.

Arc en ciel

Arc en ciel

La fleur emblématique des montagnes alpines est bien présente : l’edelweiss.

bouquet d'edelweiss

bouquet d’edelweiss

le petit animal qui siffle est un peu difficile à apercevoir : la marmotte !

marmotte vue de loin !!

marmotte vue de loin !!

Le tour des 4 cols : il s’agit du tour le plus célèbre des Dolomites à faire aussi à vélo. les passionnés de la petite reine sont de plus en plus nombreux à venir se mesurer aux virages de cette région. Une plaque sculptée rend hommage à Fausto Coppi. D’ailleurs le premier dimanche de juillet se court le très célèbre marathon des Dolomites sur 138 km avec un dénivelé de 4000 m. Les motos sont nombreuses également. On traverse les cols (col Sella 2244 m le plus haut, col du Pordoï 2239 m, col Gardena 2121 m et le col Campolongo.

Route des cols

Route des cols

Plaque Fausto Coppi

Plaque Fausto Coppi

Mielicharme |
hotelgoldstarnice |
Unpetitweekacracovie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Globetrotter06
| Cosmos-Politês
| jeff aux US